05.07 2017
Image Abilio Diniz, infatigable

Abilio diniz, infatigable

La jeunesse d'Abilio Diniz

Aux USA, Abilio Diniz (lemonde.fr/economie/article/2012/06/21/abilio-diniz-infatigable_1722596_3234.html) veut parfaire ses connaissances en économie. En 1956, le jeune homme entre à l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas à São Paulo, d’où il ressort diplômé. Abilio Diniz a vu le jour le 28 décembre 1936 dans la capitale économique du Brésil.

Abilio Diniz, une volonté permanente d'entreprendre

En décembre 2014, le fonds d'investissement Peninsula, bâti par la famille Diniz, rend publique son arrivée au capital de Carrefour Brésil, à hauteur de dix pour cent. Depuis son départ du groupe Pão de Açúcar, Abilio Diniz dédie son temps à Brasil Foods et recherche de nouveaux investissements. Avec un partenaire de choix, Abilio Diniz renoue avec le domaine de la distribution brésilienne à la veille de ses 80 printemps.

Casino prend le contrôle de GPA, Abilio Diniz quitte son groupe

Abilio Diniz revend 1 Mi$ d’actions à Casino, tout en s'engageant à céder la tête de son groupe 7 années plus tard à Jean-Charles Naouri, le président directeur général de Casino. GPA atteint son équilibre comptable à l'issue de la crise et commence à discuter de partenariat avec Casino. Il fait en effet face à la concurrence de Carrefour au Brésil. A l'automne 2013, un accord signé avec Casino donne la possibilité à Abilio Diniz d’être délivré de sa clause de non-concurrence. Il peut maintenant projeter des investissements dans l'ensemble des secteurs économiques. La fusion de Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil avortera du fait de l'opposition du PDG de Casino et de l’abandon de la Banque Brésilienne de Développement.

Un chef d'entreprise de poids au sein du sous-continent brésilien

Avec pour missions de rendre compétitives les entreprises du pays et d’améliorer l’efficacité des services publics, la Chambre de Politique et de Performance et compétitivité accueille Abilio Diniz en 2011. Disposant d'un patrimoine estimé à 3,7 milliards de $, l'entrepreneur est le dixième individu le plus riche du Brésil, selon "Forbes". Le chef d'entreprise s'est avéré être un ami de l’ancien chef d'Etat du sous-continent brésilien, Lula. Au Brésil, l’un des individus les plus puissants n'est autre qu'Abilio Diniz.

Homme pour qui les valeurs de la famille sont essentielles, Abilio Diniz est le père de 6 enfants. Défendant le bien-être et la stimulation des employés dans l’entreprise, le "capitalisme responsable" est un mouvement fondé sur le continent américain auquel appartient Abilio Diniz. Sous sa houlette, des salles de gym sont construites dans les hypermarchés GPA et des plans sponsorisés par le groupe poussant ses employés à participer aux courses sont mis en place. En effet, il est intimement convaincu des bienfaits de l'entraînement sportif.